Chapelle des Roranches

Les travaux ont commencé en septembre pour se terminer début novembre. L’entreprise AMAK de Poligny a remporté les deux lots : maçonnerie et charpente pour un montant de 59 202 €. La maitrise d’oeuvre a été assurée par Sylvestre Garin, l’architecte qui a déjà travaillé pour la commune pour la restauration des fours et la construction du musée du Moulin. Les conditions climatiques ont permis une réalisation des travaux sans encombre.La charpente est toute neuve et suffisamment résistante pour supporter le poids des ardoises. Les drains périphériques éviteront d’endommager les murs.Pour la petite histoire, des fouilles archéologiques ont été conduites par notre archéologue local, François Ricou, lors des travaux, sans rien trouver. Et pour faire un peu d’histoire et de géographie, sachez que la nouvelle toiture est constituée d’ardoises de réemploi d’anciennes toitures situées sur la commune. En effet nous avons utilisé des ardoises provenant du hameau des Ricous, des Arieys, de Chabottonnes et du four des Ranguis. La commune a bénéficié de 65 % de subventions qui se répartissent comme suit :20 % Conseil Général, 20% Conseil Régional,et 25 % Parc National des Ecrins et de 7 200€ de la Fondation du Patrimoine grâce à la souscription (le montant des dons pour cette tranche s’est élevé à 3 600€). Les amoureux des vieilles pierres et des restaurations soignées du petit patrimoine de nos campagnes peuvent s’y rendre, ils ne seront pas déçus. Une surprise vous y attend : la cloche de 1729 est de nouveau en place prête à sonner.

chapelle des Roranches

IMG_0196